LOULOU – Older is Better

Tu sais, parfois on passe à côté de certaines sorties; je ne t’apprends rien. Dans ma playlist « à écouter en 2019 », j’avais mis tellement de choses que je suis toujours en train d’écouter ces disques alors que nous sommes en 2020. Je scroll encore et encore et je tombe sur LOULOUOlder is Better. Bon, ouais! Le nom ne me dit rien, l’artwork n’invite pas vraiment à l’écoute, 6 titres… Je suis dans mon char, j’appuie fébrilement sur « play » un soir d’hiver après une sale journée de travail. Cela ne peut pas être pire pantoute! Au pire, je perds 15 minutes de ma vie… J’ai quand même 30 minutes de trajet à tuer! La météo est vraiment très mauvaise, je ne vois même pas la voiture qui se trouve devant moi, si toutefois il y en a une…

3 Years Alone démarre sur les chapeaux de roue. Le spleen ambiant en prend un coup! Je commence même à tapoter sur mon volant. La pluie et le ciel me paraissent moins sombres en moins de 2 minutes. Que me réserve la suite? She’s No Answer s’introduit avec un riff guitare seule et ensuite, c’est le début du sing alone! « She’s No Answerrrrrr! She’s No Answerrrrr! ». Décidément, si ça continue comme ça, je vais presque être de bonne humeur!

Un solide morceau qui reste dans le crâne et un solo plus tard, j’arrive déjà à la troisième toune! LOULOU change encore de style en proposant They’re Not Like Everyone avec des accents ska. C’est rafraîchissant après le flux d’ondes positives lancé durant les 2 premiers morceaux. Ça y est! J’ai le soleil dans les yeux alors que dehors, c’est le déluge; déluge accentué par un bombardement de nuages sombres, presque noirs. Too Far arrive et c’est le headbang qui inlassablement apparaît comme un spasme incontrôlable. Combien de temps de reste-t-il? Encore 20 minutes avant d’arriver chez moi. J’aimerais tellement que ce moment ne s’arrête jamais! You apparaît sur mon tableau de bord. Le titre est un rien plus hardcore que ses prédécesseurs. C’est tout à fait ce qu’il me fallait alors que je roule dans cette tempête.

Je vois apparaître Selfish Scene; si je compte bien, c’est déjà le dernier titre! Cette dernière toune a des accents plus pop, avec une grosse partie du morceau basé sur un mid-tempo bien carré, un bridge repris en ska et un outro cuivré : une excellente façon de conclure cet EP.

Au final, LOULOU m’a surpris avec Older is Better. Je ne m’attendais à rien et wow que cet EP m’a fait du bien. À la fois rafraîchissant et varié, ce disque m’a fait passer un excellent moment. Certes, l’artwork ne paye pas de mine; le nom de groupe non plus, d’ailleurs! En voulant en savoir un peu plus sur LOULOU, j’apprends que le band a sorti un album en 2017. C’est donc avec ce premier opus This Is The Line que je vais achever ma route et retrouver les miens. Merci LOULOU pour le voyage, ce fut vraiment très agréable!

Laurent

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s