Mes 10 albums préférés de tous les temps : Claudia

C’est la première fois que je fais un top 10 pis honnêtement, je trouve ça bien difficile. Je n’ai jamais été capable de dire quel serait mon album préféré de tous les temps, tous groupes et styles confondus. Alors 10, c’est bien peu. Surtout que ça varie selon mes humeurs. Aujourd’hui, c’est ceci mon top 10. Demain ça pourrait très bien être tout autre chose. Vous n’y trouverez pas grand surprise non plus, mais bon! Aussi, ça va dans tous les sens : anarcho punk, hardcore, ska punk, skate punk, etc. Ce qui est très représentatif de mes goûts éclectiques. La plupart sont tous des albums que j’ai possédés en cassettes, écoutés jusqu’à en péter le « tape » et rachetés, pour certains plusieurs fois en CD. Certains se diront que je suis restée figée dans les années 80-90. Je dirais plutôt que ce sont ces bands pour la plupart qui ont forgé qui je suis. Il est donc normal que ce soit mes « chouchoux ». Je ne les ai pas placés en ordre d’appréciation non plus (ça risque de choquer Marcan), mais j’en suis incapable!

  • Bad Religion – How Could Hell Be Any Worse? (1982)

Cet album, non pas méconnu mais plutôt mal connu, est sans aucun doute mon préféré…de mon band préféré. Premier album avant que le groupe ne sorte leur mal-aimé Into the Unknown en 1983. À cette époque, le groupe a encore un son bien hardcore et garage, jusqu’à ce qu’il ne prenne un virage qui influencera la scène californienne avec l’arrivée du skate punk. Cet album est tout de même considéré comme un pilier de l’émancipation du hardcore mélodique du début des années 80.

Chanson préférée : Along the way

  • The Clash London Calling (1979)

Cet album est tout simplement parfait. De pièce en pièce, nous surfons sur différents styles, différentes mélodies, plusieurs pièces à connotation engagée sans tomber dans un style musical agressif. Cet album est un chef-d’œuvre en tout point. Les multiples références historiques et sociales en font un album intéressant à tous les niveaux.

Chanson préférée : Spanish bombs

  • Bérurier Noir – Concerto pour détraqués (1985)

BXN est mon groupe francophone préféré de tous les temps. C’est l’un des premiers groupes punk que j’ai connus et que je ne me tannerai jamais d’écouter. J’ai de la difficulté à dire quelle est ma pièce favorite, mais pour moi, BXN représente en tout point la perfection de ce qu’un band punk devrait être : engagé, politisé, dénonciateur, brut et cru.

Chanson préférée : Salut à toi (le choix est tout de même difficile) 

  • Dayglo Abortion – Feed Us a Fetus (1986)

Adolescente, j’ai tellement écouté cet album (surtout la pièce I kill mommy) que je ne comprends toujours pas comment ma mère a fait pour endurer ça. Si cet album-là m’a marquée, étrangement, je n’ai jamais réellement écouté le reste des autres albums du groupe. Mais la principale qualité de Feed Us a Fetus repose sur son côté satirique. J’adore particulièrement la voix criarde et nasillarde de « Cretin » Murray Acton.

Chanson préférée : Stupid Songs 

  • Catch 22 – Keasbey Nights (1998)

Un jour, quelqu’un que j’aime profondément (malgré que je ne l’ai pas vu depuis plusieurs années) m’amena un petit cadeau au travail le jour de ma fête. Cette personne, Éric, ne savait pas qu’il allait me faire un des plus beaux cadeaux et une des plus belles découvertes de ma vie. Bien sûr, Keasbey Nights! Cet album allait devenir un de mes préférés de tous les temps, me faisant découvrir un style que je ne connaissais pas, le ska. Le genre de cadeau que l’on devrait recevoir plus souvent.

Chanson préférée : Supernothing

  • Crass – Penis Envy (1981)

Cet album a une signification bien particulière pour moi, car il contient ma chanson préférée de tous les temps, tous styles confondus. Tsé, le genre de chanson que tu voudrais qui joue à tes funérailles : Berketex Bribe. L’introduction de percussions de cette chanson ainsi que la voix d’Eve Libertine qui passe d’une douceur déconcertante à une profonde rage criant le désarroi m’ont toujours fascinée. Je ne comprenais pas cette chanson lorsque j’étais toute jeune même si je l’adorais, mais aujourd’hui que j’en comprends tout son sens, elle représente presque l’hymne de ma vie en ce moment.

Chanson préférée : Berketex Bribe 

  • Operation Ivy Energy (1989)

Mais quel album! Il n’y a pas grand-chose à dire sinon que c’est un chef-d’œuvre, à tout point de vue.

Chanson préférée : Healthy Body

  • Minor Threat Minor Threat (1981)

L’influence qu’a eu Minor Threat sur la scène punk est indéniable. Même si je ne suis pas « straight edge », il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une branche du mouvement punk qui me fascine et que je respecte énormément. Principaux investigateurs du DIY, la scène telle que nous la connaissons serait fort différente sans la contribution de ce groupe légendaire.

Chanson préférée : I Don’t Wanna Hear It

  • Banlieue Rouge Engrenages (1993)

Vous pouvez me juger, mais j’aime très peu de bands francophones, surtout du Québec. J’ai essayé à maintes reprises plusieurs bands, mais chaque fois, il y a toujours un petit quelque chose qui m’agace, surtout dans la voix du chanteur. Je ne vous dis pas que j’en n’aime aucun, non! Mais très peu disons. Mais Banlieue Rouge fait partie des bands qui m’ont accueillie dans l’adolescence. Un des premiers que j’ai connus. Et je dois cela à un vieil ami du nom de Yan. Engrenages demeure à mon sens leur masterpiece.

Chanson préférée : L’appel de la cité

  • Parabellum – In Vivo Veritas (1990)

Ce groupe a teinté une époque très sombre de ma vie. Époque que je ne regrette nullement et qui a grandement contribué à l’humain que je suis. À ce jour, je n’ai toujours eu seulement qu’une version cassette enregistrée sur deux radios-cassette distincts (c’est pour dire à quel point la qualité audio est médiocre), mais je l’ai écouté chaque fois que j’avais besoin de crier ma rage. Encore aujourd’hui, cette cassette repose dans le garage et se fait ressortir à l’occasion quand rien ne va plus. Cette chanson me rappelle également beaucoup de potes partis vraiment trop tôt.

 Chanson préférée : Ilot Amsterdam 

  • Pennywise – Pennywise (1991)

Si ce top 10 a été difficile à réaliser, juste choisir mon album préféré de Pennywise a été tout un défi. J’aime définitivement tous les albums de Pennywise. Bon, c’est certain que Jim est un crush de jeunesse (ok de vieillesse aussi) et que Byron McMackin est mon batteur préféré. Mais quand même, force est d’admettre que Pennywise est l’un des meilleurs bands de skate punk de tous les temps et que leur influence (qu’on les aime ou non) est indéniable.

Chanson préférée : Living For Today

Claudia

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s