Mes 10 albums préférés de tous les temps : JS (FasterForward et Pain Relief)

Avec tous les excellents nouveaux bands des dernières années, et tous les comebacks de groupes pionniers réussis avec brio, faire un top 10 est un exercice extrêmement difficile pour le mélomane aguerri. Le registre est si large et si varié, et le palmarès personnel des meilleurs succès varie en fonction de l’humeur du moment… Par conséquent, j’ai dû m’imposer quelques lignes directrices pour y arriver. Je jouais déjà du drums avant de commencer à découvrir le punk rock, c’est donc logique que mon top 10 dresse, en quelque sorte, la liste des albums qui m’ont le plus influencé en tant que batteur, chanteur et compositeur. C’est pourquoi il n’y a pas tant de nouveautés dans mes choix; j’aurais certes pu y aller avec des albums plus récents que j’adore comme Until We Surrender de Heartsounds, Another Day Another Religion de New Pokerface, ou Tales From The Last Generation d’Adrenalized, mais ces titres n’ont pas eu une incidence aussi marquante sur mon « développement » ou « playing » que les suivants :

1- LagwagonDuh!

Un de mes premiers albums punk rock, peut-être même mon premier, acheté en cassette à l’époque. J’avais découvert Duh! par l’entremise de l’excellente compilation Fat Music For Fat People. Duh! fut pour moi une révélation! Je me suis dit « O.k., on peut drummer comme ça! » …que dire de la voix de Joey; à cette époque, je ne connaissais rien de comparable!

2- Strung OutSuburban Teenage Wasteland Blues

J’adorais Another Day in Paradise, mais quand j’ai écouté STWB pour la première fois, j’ai su que ce groupe allait devenir big; du drums rapide et technique, des guitares de fou avec une touche de metal, des refrains accrocheurs, des mélodies de voix incroyables… Je ne crois pas me tromper en disant qu’encore aujourd’hui, même avec la pléthore d’albums de ce groupe, c’est l’album de Strung Out préféré de bien du monde!

3- No Use For A NameDon’t Miss The Train

J’avais découvert NUFAN avec la pièce Feeding the Fire sur Fat Music For Fat People et j’avais acheté la cassette de The Daily Grind. En bonus, sur le côté B, il y avait ce petit bijou inespéré qu’est Don’t Miss the Train; un album un peu obscur, peu connu, j’oserais dire mal aimé, et qui ne sonne pas vraiment comme du NUFAN de l’époque. Mais, étant drummer et chanteur, c’était un « perfect match » pour parfaire mon « playing » à l’époque!

4- VenereaOne Louder

Si vous voulez mon avis, cet album-là est un chef‑d’œuvre, tout simplement, de la première à la dernière. Je ne compte plus les séances nocturnes au local à jouer cet album de A à Z; mon laptop, mon headset, mes grosses coquilles jaunes de shop, le son dans le tapis… pis là c’est de Calling Card jusqu’à This Time Around!

5- RandyThere’s no Way We’re Gonna Fit In

Pendant longtemps, je trouvais The Rest Is Silence meilleur, mais avec le temps, cet album-là s’est hissé dans mon top 10. Il ne sonne pas super bien, pas super fort non plus… l’accent des gars est terrible, mais je ne sais pas; c’est peut-être tout ça qui fait le charme de cet album-là! Très plaisant à drummer, et très sing-along!

6- Satanic Surfers666 Motor Inn

J’ai hésité entre celui-ci et Hero of Our Time; mais il fallait faire un choix. Les pièces s’enchaînent trop bien, et tout est bon; la voix, la batterie, les guitares… mais à mon avis, ce qui se démarque le plus, c’est la basse. Ça « cretonne » comme on dit par chez nous!

7- 88 Fingers LouieBehind Bars

Un chef‑d’œuvre, des pièces sans prétention mais pourtant trop excellentes, des refrains sing-along, la voix un peu cassée chargée d’émotion de Denis, et le drums un peu sloppy mais juste parfait! Quand ça joue dans une playlist full random, plus souvent qu’autrement, j’enlève le random!

8- PridebowlWhere You Put Your Trust

Ça sonne bien, c’est tight, c’est sing-along… J’ai découvert Pridebowl à la fin du secondaire par un ami qui m’a dit « t’aimes Lagwagon, tu devrais aimer ce band-là! », en me prêtant Dripping of the Past. Conquis après la première écoute, j’ai approfondi et découvert Where you Put your Trust. Je l’écoute régulièrement!

9 – Dogwood Matt Aragon

J’aurais pu mettre More Than Conqueror, Building a Better Me ou Seismic, tellement ces albums‑là ont joué… Le style de la voix, le timbre, les flows; c’est dans mes cordes, chanter ça c’est pour moi l’exercice de répétition parfait!

10 – One King DownBloodlust Revenge

Ceux de ma génération qui comme moi ont grandi dans le ghetto de Lauzon ont connu les belles années du hardcore new yorkais où tout le monde ne jurait que pour les Earth Crisis, Snapcase, Vision of Disorder, Sick of it All, pour ne nommer que les principaux. Cet album-là est encore aujourd’hui un de mes préférés; j’ai toujours voulu en faire un hommage sur scène, que ce soit derrière les drums ou front man à m’époumoner…

Mention honorable à :

PulleyMatters

PropagandhiHow to Clean Everything

Good RiddanceFor God and Country

No Fun At AllOut of Bounds

A Wilhelm ScreamRuiner

7 SecondsTake it Back, Take it on, Take it Over

SNFUIn the Meantime and in Between Time

Ten Foot PoleRev

Earth CrisisBreed the Killer

AFI Very Proud of Ya!

HeartsoundsUntil We Surrender

 

JS

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s