Mes 10 albums préférés de tous les temps : Louis-Charles (Brand New Lungs)

Pas facile comme exercice! Mentions spéciales à BelvedereFast Forward Eats the Tape, Motion City SoundtrackEven if it Kills Me et PropagandhiSupporting Caste qui sont ben ben proches…mais faut faire des choix dans vie!

1- Green DayDookie/OffspringSmash : Deux titans que je vais mettre dans la même entrée, tout simplement pour ne pas me répéter! J’étais en 3e année du primaire quand ma cousine m’a copié les tapes de ces deux albums qui venaient tout juste de sortir, en 1994. Et je n’avais aucune idée à quel point ces albums allaient changer ma vie! C’était agressif, c’était dangereux pis j’aimais ça. À titre de comparaison, ma cassette préférée avant ça c’était Julie Masse. Billy Joe est un peu moins cute par contre.

2- PennywisePennywise : Clairement le meilleur album de Pennywise. Ça sonne le cul, mais les tounes marchent tellement. Y’a une espèce d’urgence et de chimie dans ces tounes-là; quand j’écoute ça, j’ai le goût de repogner mon vieux deck tout snappé et me péter la yeule en essayant de ollier trois marches. Décevant comment le band est devenu aussi formulaïque avec le temps, par contre.

3- MillencolinPennybridge Pioneers : J’étais tellement fâché quand cet album-là est sorti! « QUOI, AUCUNE TOUNE RAPIDE » disait le jeune con que j’étais. Life on a Plate et For Monkeys étaient d’excellents albums, mais avec du recul, rapide ou pas, cet album est à des années-lumière. La composition, les arrangements… tout sur cet album est parfait. Ça m’a juste pris genre quatre ans à comprendre.

4- ThriceThe Illusion of Safety : Cet album est sorti quand j’étais au cégep et que j’écoutais encore strictement juste de la roulette. J’avais Identity Crisis qui était somme toute pas mal un album de roulette quand même. Quand ça a sorti, je trouvais ça vraiment weird, mais je ne pouvais pas m’empêcher de l’écouter en boucle. Thrice, c’est le genre de band qu’à chaque album il sortait quelque chose de complètement nouveau, et je pense que, même avec du recul, c’est mon incarnation préférée.

5- Living with LionsMake Your Mark : Quel album! La voix est super crasse, mais de l’autre côté, le reste du band est super pop, catchy à l’os. Quel excellent équilibre. Ce band n’a vraiment pas été chanceux côté vocalistes : trois chanteurs en trois albums. Même si le reste de leurs releases est également de très haute qualité, celui-ci est sans aucun doute mon préféré. Comme quoi y’a rien de mal à faire des gros hooks bonbons!

6- Frank TurnerPoetry of the Deed : Pas un album punk par définition, mais sans contredit par son contenu. Les textes de Frank Turner sont tellement bons; ça donne juste le goût de pogner une guitare et écrire des chansons (comme il le propose lui-même sur cet album). Peut-être pas son meilleur album, mais clairement celui qui a eu le plus d’impact sur moi.

7- The SwellersThis is My Everest : J’ai trouvé cet album par hasard sur mIRC (!!!), et quelle trouvaille mes amis. Ce band a tourné sans relâche et sorti plusieurs excellents albums, mais est toujours resté sous les radars et je ne sais pas trop pourquoi. Si vous ne connaissez pas, lâchez ce que vous faites et allez écouter les 20 premières secondes de cet album. De rien.

8- A Wilhelm ScreamRuiner : Je pense que A Wilhelm Scream est le meilleur band punk technique de notre époque. Depuis Mute Print en 2004, ils n’ont rien sorti de mauvais. Toujours des gros hooks, toujours énergique. Ça marche en maudit, impossible de rester en place quand ça joue dans tes oreilles. Cet album a été le premier que j’ai écouté d’eux et ça reste mon préféré. Même si plusieurs personnes (en tout cas, dans mon band) me disent que Career Suicide est meilleur, j’aime mieux celui-là. C’est un peu plus dark, les ambiances sont folles et j’adore l’artwork.

9- Less Than JakeHello Rockview : Ça prenait ben un album punk ska dans le tas! Tirez-moi des roches si vous voulez, j’adore ce style; ça me rend heureux. Et quel album, Hello Rockview! De la première à la dernière toune, pas une mauvaise seconde là-dedans. Impossible d’être malheureux quand ça joue dans le radio-cassette! Je suis même allé voir le show anniversaire à New York y’a quelques années, et j’ai trouvé un couteau sous mon lit dans notre chambre d’hôtel cheap. Oh well!

10- Junior BattlesIdle Ages : Mon ancien coloc m’a fait écouter ça et m’a amené voir un de leurs shows pendant le Pouzza, au défunt bar L’Absynthe (RIP). J’ai capoté comme ça m’est rarement arrivé dans ma vie. Tout est parfait sur cet album : les paroles, les hooks, le pacing de l’album. Tout est catchy, mais rien n’est facile; ce sont d’excellentes tounes pop punk intelligentes. À mon avis un des meilleurs groupes canadiens.

Louis‑Charles

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s