Un titre d’album qui en dit long

J’écris les prochaines lignes pour les gens qui seraient passés à coté du dernier opus de la formation Off With Their Heads, ainsi que pour ceux et celles qui ne l’auraient écouté qu’une seule fois avant de se perdre sous l’avalanche d’albums qui s’abat sur nos oreilles chaque semaine, et, bien sûr, pour tous les gens qui ne savent pas du tout de qui je parle. Pour vous tous, voici mon appréciation de Be Good, le 5e long-jeu de l’un de mes groupes préférés à ce jour.

Je ne vous ferai pas languir, J’ADORE profondément l’œuvre du début à la fin. Je trouve que l’évolution du son du groupe, qui fait partie de la scène depuis 2002, est juste à point. Depuis leur début, le mal de vivre de Ryan Young l’aide à pondre des albums qui font-tellement-mal-que-ça-fait-du-bien. La rage l’habitant toujours a cette fois-ci expulsé de son corps, avec beaucoup de force, un album vraiment surprenant et très prenant. Sa voix rauque d’alcoolique est toujours présente et la puissance qui s’en dégageait auparavant n’en est qu’amplifiée. Un nouvel ajout qui personnalise bien ce nouveau venu : le cri animal. Je ne sais pas si son processus de vouloir aller mieux lui demande un défoulement encore plus grandiose, mais les quelques fois où on peut l’entendre rugir me font du bien.

Musicalement parlant, on retrouve la même formule gagnante de punk rock mélodieux à une vitesse rassurante et non exagérée, avec quelques petits solos biens placés et beaucoup de punchs. Leur façon de faire des mélodies croissantes pour éventuellement exploser à grands coups de cymbales tout en accentuant les paroles ou tout simplement en se déchirant à la guitare me fait encore vibrer. Même si le groupe est bien assis sur son style (qui est encore à ce jour très original), il trouve toujours le moyen de se renouveler en structures de chansons, en enchaînements, dans les bridges, etc. Je crois pourtant qu’il sera bientôt à sec d’inspiration; on sent bien quelques répétions avec les années.

Les paroles sont souvent à prendre comme on le sent, car les thèmes sont à la fois très clairs et nébuleux. À mon humble avis, les poèmes ambigus forment les meilleures paroles pour se sentir intégré. Ryan a toujours été un excellent parolier rassembleur et Be Good ne fait pas exception à la règle. On se retrouve dans ses thèmes lugubres, chacun à sa façon. Vouloir s’échapper, l’acceptation de nos problèmes parce que la mort est certaine et être au bout du rouleau des choix que l’on faits ne sont que quelques exemples des sujets approchés par Ryan.

L’intro est d’une perfection exemplaire. Voix et guitare clean au tempo modéré, parfait pour le sing along, puis, le drummer amène sa touche légère. Boom! On tombe soudainement en groupe complet à plein volume et à vitesse doublée, nous crachant à la figure les mêmes paroles, mais avec plus de hargne et de bave. L’enchaînement avec la seconde pièce éponyme n’est que sublime. On laisse les feedback de Disappear se transformer en riffs de guitares et roulements de caisse clairs prolongeant ainsi l’aventure qui vient tout juste de commencer. Une transition parfaite pour deux chansons différentes portant le même cœur.

Je trouve que Trash It est la chanson qui fait le plus OWTH du lot, ce qui nous laisse sur un sentiment de pantoufle. Je suis persuadé qu’en spectacle elle sera l’une des nouvelles les plus chantées. Mais la suivante, Let It All, est de loin ma préférée de l’album. Si j’avais une trame sonore sur la fuite de ma vie, cette chanson jouerait dans le tapis.

Bref, aucune déception pour moi avec Be Good; leur nouveau son me plaît à merveille.

Lien vers l’album sur Bandcamp : https://offwiththeirheads.bandcamp.com/album/be-good

Marcan

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s