Stanis – Tales From a Modern Society

Voilà bientôt la fin des vacances pour moi et après avoir rempli mes orteils de sable fin et barboté dans l’eau dégueulasse de la mer du Nord, je viens te faire un petit topo de ce que j’ai écouté pendant cette période estivale. Bon, je vais te raconter la fin directement : je n’ai écouté que le disque de Stanis intitulé Tales From a Modern Society. Le trio originaire de Bologne (en Italie du Nord; tu me diras merci lors de ta prochaine partie de « Trivial Pusuit » ou de « Quelques arpents de pièges », si tu préfères) sort ce premier LP après avoir réalisé deux EP sortis en 2017 et en 2018. Eh oui! En vacances, je déconnecte totalement, même le punk rock y passe.

Néanmoins, j’ai eu la chance d’avoir en main leur album en format CD en édition limitée (`26/100). La couverture reprend une image propagandiste du communisme durant la Guerre froide et, plus précisément, durant les prémices de la conquête spatiale qui mèneront à la Guerre des Étoiles (je te parle d’histoire, pas de George Lukas, mais plutôt de Ronald Reagan). On retrouve donc el famoso robot des « camarades d’acier » flanqué de sa belle étoile sur le torse éclairé par les rayons du soleil. À l’intérieur, pas de livret, mais on retrouve les textes des 11 tounes qui composent l’album. En retirant le disque, il y a une illustration représentant une mise en scène de notre cher robot communiste devant des colonnades. Impossible pour moi de savoir s’il s’agit de l’Acropole ou du Reistag durant la Seconde Guerre mondiale. Tu peux toujours soumettre ton avis en commentaire…!

Du côté verso de la pochette, on y voit notre robot face à un paysage urbain post-moderne dans le plus pur style des Jetsons, si tu te souviens des classiques de Hanna-Barbera.

Bref, après cette leçon d’histoire-géo, que vaut la musique là-dedans? C’est pour ça que t’es là, non? Bah, écoute-le et tu le sauras… Je déconne, je vais t’aider à te faire une idée.

Dès la première toune lancée, je me suis retrouvé propulsé en 2000 dans le bus pour aller à l’école, mon baladeur sur les oreilles, Bigwig à fond en prime. WOW! Quel voyage dans le temps. Je te la fais rapidos : Stanis te replonge dans la plus pure tradition punk rock des années 1990-début 2000. Même dans l’enregistrement! L’ingénieur du son a réussi, de façon intentionnelle ou pas, à refaire émerger les sonorités d’il y a 20-25 ans, mais en 2019. Cerise sur le sundae, tout l’album est comme ça! Eh ouais! Ce disque s’écoute comme un bon vieux Punk-o-Rama de chez Epitaph. Stanis mélange les arrangements pour te faire voyager entre (les vieux disques de…) Pennywise, Pulley et Lagwagon tout en gardant malgré tout une note plus contemporaine à la Our Darkest Days. Il y a de temps à autre un petit tricotage de cordes qui n’est pas des plus dégueulasse, mais cela n’est pas omniprésent. Le tout est carrément bien pensé, la batterie oscille entre full speed, mid-tempo voire parfois en 4/4 traditionnel (plus lent encore). En regardant la pochette, je me suis aperçu que le band était un trio… Je te l’ai déjà dit plus haut, mais j’ai vraiment eu l’impression que Stanis était un combo à l’écoute du disque tant c’est bien foutu.

Stanis nous propose avec Tales From a Modern Society un voyage dans le temps sans prendre de Delorean; il te suffit d’appuyer sur « play ». L’album, bien que varié, reste malgré tout parfois linéaire, comme un disque de Lagwagon dans les années 1990. Certaines sonorités te feront penser à d’autres groupes. J’ai eu de temps à autre l’impression d’entendre Vince d’Our Darkest Days tant la voix de Zed (le chanteur) y est proche en voix de tête, avec les grattes de Bigwig par-dessus le tout. Malgré cette légère linéarité, pas de temps morts; le trio italien maîtrise parfaitement son sujet.

Je te conseille évidemment d’y porter une certaine attention en rangeant ton parasol et tes pelles à sable si tu veux passer un bon moment punk rock. Je suis sûr que le disque finira dans ton char pour t’en aller au boulot une fois ton rangement fait et les vacances finies!

Laurent

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s