NOFX au Festival des bières du monde de Saguenay

Hier, le samedi 20 juillet, au Festival des bières du monde de Saguenay, des milliers de punkers de la région et de partout ailleurs en province ont pu assister à une soirée inédite avec nul autre que NOFX en clôture de ce festival!

La soirée a tout d’abord commencé sous le signe d’un orage avec des pluies diluviennes qui a détrempé une majorité de festivaliers (je m’en suis plus ou moins bien sorti pour ma part). Avec un petit délai très compréhensible, les organisateurs ont préféré attendre que cet orage passe avant que les Vulgaires Machins prennent finalement place sur la scène. Après que la dernière goutte eût fini de tomber et que la première note eût retenti, les fans qui avaient momentanément quitté le site sont revenus en un temps record dans une ambiance déjà survoltée! Malheureusement, je ne suis pas un grand connaisseur des Vulgaires Machins, mais ceux-ci ont livré, à mon avis, une prestation à la hauteur des espérances des milliers de spectateurs présents.

À 22 h précise, NOFX arriva sur scène. Sans grande surprise, Fat Mike, qui est passé maître dans l’art du trolling vêtu de sa robe cheap de prostituée et ses cheveux bleus, qui rappellent justement un troll, a fait honneur à sa réputation en déconnant énormément entre les chansons du légendaire groupe de punk rock. Lorsqu’on va voir NOFX, il faut s’attendre à ça et ça fait partie du show! Je tiens à préciser que je suis le type de fan qui est resté dans les racines des classiques du groupe. C’est donc dire qu’après les années 2000, j’ai très peu suivi son cheminement. J’ai néanmoins pu retenir certains moments forts où pratiquement d’entrée de scène, nous avons eu droit aux Champs Élysées, Leave It Alone et Bob! Fans ou moins fans étaient forcés d’admettre que les nombreux amateurs présents ont créé une atmosphère des plus incroyables, digne de n’importe quel festival d’envergure. Parmi d’autres succès du groupe punk rock californien, nous avons eu droit à quelques surprises, comme The Moron Brothers, qui fut très appréciée. Murder the Government, Linoleum, Stickin in My Eye. Pour le rappel, NOFX est revenu jouer 4 dernières chansons, dont une, hommage à Tony Sly. Finalement, la conclusion ultime du spectacle : Kill All the White Men qui, selon moi, était très appropriée pour terminer!

Évidemment, les appréciations de ce groupe live seront toujours partagées; les années 1990 resteront toujours les belles années de NOFX, autant sur album qu’en spectacle. Avec autant d’albums, il est impossible d’avoir un show qui peut plaire à 100 % des amateurs; je fais partie des insatisfaits à cet égard. Cependant, pour ma part, j’estime avoir eu droit à une soirée mémorable et riche en émotions, où je me suis même surpris à danser, surtout lors de leurs chansons plus reggae. La température fut parfaite pour le restant de la soirée et j’ai croisé des gens que je n’avais pas vus depuis plus d’une dizaine d’années. Bref, c’est le genre de soirée que n’importe quel amateur de spectacles veut vivre et revivre!! Un très grand merci aux organisateurs du site. Certains festivaliers ont par contre mentionné que la clôture de sécurité était défaillante. NOFX ont dit que c’était la première fois en 12 ans qu’ils venaient (2011 était en fait la dernière), et ils ont donc promis de revenir avant 2031 hahaha. À la prochaine chicane!

JP

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s