FasterForward – Limitless

FasterForward, trio de skate punk rapide de la région de Québec, a sorti son tout premier album Limitless le 15 avril dernier chez People of Punk Rock Records. Normalement, lorsqu’un groupe québécois sort un album, je me dépêche de l’écouter, mais le 15 avril, j’étais en Californie et complètement déconnectée des nouvelles de la scène. J’avais donc une pas pire liste de nouveautés à écouter à mon retour. Et je me souviens, j’étais en auto, mon copain conduisait et j’ai décidé d’écouter la fameuse liste de nouveaux albums.

Le premier était Limitless… J’ai pesé sur « play » et mon copain et moi nous sommes regardés avec un « woah ». Nous venions de recevoir une tonne de briques en pleine face. Parce que c’est définitivement comme ça que je décrirais la première chanson de l’album, Before I Raise the Fence. En fait, c’est exactement comme ça que je décrirais l’album au complet. Les gars ne s’enfargent pas dans les fleurs du tapis et nous livrent un skate punk rapide digne des grands succès des années 1990.

Depuis quelques années, j’écoute beaucoup moins de skate punk que pendant mon adolescence, mais quand même, ça demeure un style que j’adore et FasterForward m’a ramenée directement au skate park. Les 10 morceaux de Limitless sont énergiques à souhait et comportent une touche juste assez suffisante d’agressivité pour donner envie de sauter partout.

Comme d’habitude, j’ai pris le temps de lire les paroles en écoutant les chansons, question de bien comprendre l’album. Honnêtement, j’aurais pris une bombonne d’oxygène tellement je manquais de souffle. Thumbs up aux poumons des gars. C’est rapide en tabarouette! Et dans les thèmes abordés, on retrouve souvent l’importance d’agir au lieu de subir, de saisir le moment présent et de profiter de la vie. Bref, des thèmes qui me rejoignent beaucoup.

Ma chanson préférée? C’est un peu dur à dire. J’ai un faible pour Before I Raise the Fence vu que c’est la chanson qui m’a fait connaître le groupe et que je la trouve vraiment bonne. Et il faut dire qu’elle constitue un excellent début d’album. J’adore la mélodie d’Against Us, qui a un petit côté nostalgique. Et je me reconnais tellement dans les paroles de Full Speed Ahead que j’aurais tout simplement pu l’écrire moi-même. Mais je pense que ma chanson préférée est la dernière, Marathon. Elle est super entraînante et elle termine tellement bien l’album qu’on a juste le goût de le réécouter.

Je n’ai pas encore eu la chance de voir le trio en action, mais je suis convaincue qu’il donne toute une prestation. En fait, les gars ont ouvert le show d’Adrenalized à Québec il y a deux semaines et je n’ai entendu que de bons commentaires à leur sujet. J’ai encore plus hâte de les voir!

Si tu as envie de t’éclater les oreilles avec du skate punk rapide qui te ramènera directement 25 ans en arrière, voici le lien vers Limitless : https://fasterforward.bandcamp.com/album/limitless.

Bonne écoute!

Marie

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s