La magie du « live »

Il y a deux semaines, je suis allée rejoindre mon meilleur ami à Québec. Comme nous sommes deux passionnés de musique, nous avons décidé d’aller à deux shows le même soir. Honnêtement, j’avais très hâte de voir The Flatliners, mais je n’étais pas très chaude à l’idée de voir les trois autres groupes au menu : Heart Attack Kids et Cancer Bats à l’appui des Flats, puis Milanku plus tard au Scanner. Sans trouver ces groupes mauvais, je n’avais vraiment jamais accroché à leur musique et je trouvais ça un peu étrange de voir quatre groupes de quatre styles différents dans la même soirée. Mais je me suis dit que c’était un beau moment à passer entre amis, alors je me suis rendue à la salle Multi à temps pour voir le premier groupe. Et c’est là que j’ai été frappée comme jamais par la magie du « live ».

Heart Attack Kids sont entrés sur scène comme une bombe! Ce n’était pas la première fois que je voyais un groupe composé seulement de deux membres, mais ces deux gars-là prennent tellement de place sur scène qu’on oublie rapidement l’absence de la basse. Leur rock entraînant et leur énergie contagieuse ont eu raison de mon scepticisme du départ. J’ai adoré le show!

Venaient ensuite Cancer Bats. Entre un groupe de rock n roll et un groupe de punk rock, je n’étais pas super convaincue que j’avais envie d’un groupe de hardcore. Mais encore là, les gars sont arrivés sur scène avec une énergie et un enthousiasme incroyables qui m’ont jetée par terre. Je n’en revenais pas moi-même d’à quel point j’appréciais le show. Et les personnes qui m’accompagnaient ont eu exactement la même réaction. C’était incroyable comme prestation.

Puis vint le groupe tant attendu : The Flatliners. Je pense que je n’ai pas besoin de m’éterniser sur la description de leur prestation. Le groupe est quand même très actif sur la scène québécoise et on a souvent eu l’occasion de le voir, mais chaque fois, il arrive à susciter le même plaisir chez la foule. On ne se tanne pas de voir les Flats! Que ce soit la première ou la dixième fois qu’on les voit, c’est toujours aussi bon.

Le show terminé, je fais le bilan dans ma tête et je me dis que je suis contente en tabarouette d’avoir vu la prestation des trois groupes. Même si j’étais vraiment sceptique de voir les trois noms sur la même affiche, c’était un excellent show. C’était le temps de me diriger vers le Scanner pour voir Milanku. Je ne vous cacherai pas que mon scepticisme était à son maximum. De la musique d’ambiance après un show quand je commence déjà à être fatiguée? Je me disais que je m’en allais cogner des clous dans un bar. Oh que j’étais dans le champ…

Je débarque dans un Scanner tellement plein à craquer que j’arrive à peine à me trouver un petit coin dans le haut de l’escalier, juste assez bas pour voir trois membres du groupe. J’imagine que c’est mieux que rien! Et là, je repense à la toune du groupe que j’ai écoutée en ligne et je suis surprise de voir à quel point Milanku suscite un tel engouement. Pour moi, c’était un peu de la musique pour relaxer et dormir. Pas le genre de groupe que j’avais nécessairement envie de voir dans un bar plein à craquer un samedi soir. Eh boy… Aussitôt qu’ils ont commencé leur show, je suis devenue totalement captivée par leur musique. C’est là que j’ai compris pourquoi j’avais seulement un mini coin dans l’escalier. Ces musiciens-là sont d’incroyables artistes. J’avais la langue à terre et chaque toune, je me surprenais à attendre le moment où « elle embarque ». Et chaque fois, je me disais « wow!!! » Je n’avais jamais été aussi contente de toute ma vie d’agir en mouton et de simplement suivre ma gang. J’avais la chance de voir un show incroyable auquel je n’aurais porté aucune attention particulière sans mes amis.

En me couchant ce soir-là, je me suis dit que ce n’était pas la première fois de ma vie que j’étais frappée par la magie du « live », mais trois fois dans la même soirée, c’était quand même spécial. Ce sont des soirées comme celles-là qui me font réaliser à quel point j’aime aller dans des shows, j’aime découvrir de nouveaux bands et, surtout, j’aime être surprise. C’est probablement pour cette raison que j’arrive toujours pour les premiers groupes lorsque je vais à un show. Beaucoup de personnes se pointent seulement pour voir le band qu’elles aiment. Je trouve ça dommage. En quelque part, ça manque de respect pour des groupes qui travaillent fort, mais aussi, ces personnes se privent d’une belle occasion de possiblement vivre la magie du « live ». Pensez-y, la prochaine fois que vous allez à un show 😉

Marie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s